Photographe viticole : la vigne & le vin

Avril 2020



La photographie viticole illustre le travail des photographes professionnels de la vigne et du vin. Cet outil permet de réaliser des images pour la communication d'un domaine viticole.


C'est mettre en photo l'entreprise avec ses hommes, le vignoble à travers la viticulture, la cave et ses vinifications.


Photographe vin Beaune Bourgogne



Quelles sont les techniques qui permettent de montrer cette activité présente dans tous les villages ? Photographe à Beaune, côte de Beaune, côte de Nuits, côte Chalonnaise, Chablis, ... dans toute la Bourgogne, les vignerons peuvent faire appel à un service professionnel. 

La diversité des vignerons offre une multitude de profils pour les domaines. La photographie permet de mettre en valeur l'identité et l'histoire de chacun, des plus petits domaines familiaux aux grandes maisons de vin.


En commun avec la photographie culinaire


À ses origines, le monde de la photographie gastronomique représente les mets et leur présentation. Par extension, elle s'intéresse aux producteurs et à leurs produits, aux chefs cuisiniers, aux cuisines et ustensiles, à la mise en place et présentation, au service et personnel de salle.


Le travail de l'humain, les professionnels de cette activité, sont les garants de l'aspect des produits culinaires proposés aux clients, et de l'image qu'ils renvoient.


La présentation et la mise en avant par la photographie est essentielle. Le rapprochement à l'artisanat, au savoir faire, à l'expérience, doivent être valorisés par des photographies aux lumières naturelles, soulignant le caractère de chaque produit. La cuisson peut être interprétée par des jeux d'ombres plus marqués, alors que les aliments frais accepteront une lumière plus douce et diffuse.


À quel sujet ?



La vigne et le vin ont chacun leurs acteurs : ouvriers viticoles, tractoristes, viticulteurs, courtiers, négociants, vignerons, cavistes, chefs de cave et maîtres de chai, œnologues, sans oublier la commercialisation, la communication, le marketing et l'œnotourisme.

Le public a besoin de comprendre et connaître chaque étape qui lui permettra d'acheter et déguster un vin.

La photographie permet de saisir les instants qui rythment l'année d'un domaine, et de le transmettre aux consommateurs.

La vigne, un cycle complet



La période hivernale, où le repos ne se fait que pour la vigne.  La taille, les réparations du palissage, le travail ou la préparation des sols, le renouvellement des pieds manquants, sont autant de tâches préparant la future saison qui sont à mettre en valeur et faire découvrir. Les teintes rappellent le froid, ou ces moments isolés par le calme du brouillard.

IMG_8797 copieIMG_2737 copie2IMG_6263 copie

Du débourrement à la vendange, se passe une multitude de phases pour mener à bien la croissance de la vigne et la maturation des raisins.

IMG_2944 copie3IMG_0797 copieIMG_8750 copie_1

Les bourgeons donneront les rameaux, la floraison donnera les grappes. À la véraison, commence la maturité. Le réveil de la végétation se traduit en couleurs vives, mettant en avant le végétal.

IMG_0599 copieIMG_1013 copieIMG_0323 copie

Les vendanges viennent clore la saison viticole. Le raisin quitte les vignes. Ces moments sont illustrés par les raisins, mais aussi par toute l'activité autour des vendangeurs.

IMG_5799 copieIMG_5884 copieIMG_2071 copieIMG_1679 copieIMG_0580 copieIMG_0766 copie

La vinification, du raisin au vin



Comment donner le meilleur des raisins ? Chaque vigneron a son avis, sa perception, son expérience.

C'est à chaque millésime un défi de faire un vin qui représente le domaine, l'histoire et les ambitions de l'entreprise.

IMG_2135 copie (1)IMG_4204 copie

La vendange, point de départ d'une course d'endurance pour le vin, qui commence en sprint avec les vinifications !

Quelle complexité de représenter l'ambiance qui règne pendant les vendanges avec ses émotions diverses au cours de la journée pour chacun, tout s'efface quand vient le réconfort de fin de journée.  Les photos doivent montrer ce travail de fourmis, ou tout se mêle de la vigne à la cave.

IMG_5610 copieIMG_5944 copie_4IMG_3325 copie2IMG_5956 copieIMG_3343 copieIMG_5933 copie

Le moût prenant sa couleur, se changeant en vin, les tons vifs et violacés de la jeunesse suffisent à eux même sur les photographies pour illustrer les remontages, pigeages, contrôles de densité et température.

Les mains tâchées des hommes montrent leur contact tout au long de la journée avec le vin.

L'élevage, le temps du repos en cave



La danse des fûts pour les entonnages qui résonne dans la cave, la perception du chêne fraîchement mis en service, laisseront le calme s'installer pendant plusieurs mois.

IMG_2868 copieIMG_9773 copieIMG_3377 copie

Tonneaux bien alignés, le vin sera là pour se bonifier. Saisir en photo l'ambiance de la cave chargée d'histoire, ayant vu les millésimes défiler entre ses pierres. Les lumières se jouent d'ombres sur les fûts.

IMG_5506 copie2IMG_5598 copie2IMG_5569 copie2IMG_5627 copie2

La tonnellerie est l'alliée fidèle du vigneron, deux mondes se rencontrent. Ce travail manuel, avec un matériau noble. Le contact entre l'homme et le bois doit être mis en avant par le photographe.

IMG_4112 copieIMG_0844 copie

Quelques moments de dégustation et d'analyse viendront ponctuer l'évolution du vin au cours de l'année. C'est le moyen de montrer comment le vinificateur se projette dans l'avenir. Des portraits sont idéaux, où apparaissent pipette, verres, bouteilles d'échantillons, montrant la singularité du vin.

IMG_2509 copieIMG_3468 copieIMG_9882 copie

Une fois mis en bouteille, place à l'appréciation ! Le symbole fort de la bouteille et l'ambiance autour suffisent à traduire une chose aussi imperceptible que la dégustation.

IMG_0004 copieSéquence 01.Image fixe003IMG_9980 copieIMG_5075 copieIMG_2615 copie

Laisser un commentaire